J'ai reçu ce soir, un message qui m'a tourneboulée. Rien de bien spectaculaire en soi : une maman qui connait des difficultés d'allaitement, comme des centaines, des milliers d'autres chaque année dans notre pays malheureusement. Avec en face des réponses de professionnels assez... surprenantes.

"Bonjour Leni, J'ai une pepette de 1 mois tout juste et cela fait quelques jours que c'est dur côté allaitement : tétées n'importe quand, problème de satiété et pourtant y a du lait... ma sage femme m'a dit que c'était parce que je ne mangeais pas assez riche, du coup mon lait ne la nourrit pas assez, enfin il n'y en a pas assez pour la nourrir, en plus des pleurs causés par les coliques c'est pas la joie... au point que ce matin vers 5h j'étais résolue à abandonner... et puis non... vive ma sage femme ! Bref, je voulais savoir si tu avais des idées de menus ou des titres de bouquins à me conseiller avec des recettes pour aider les mamans qui allaitent à bien manger... merci beaucoup pour ton blog, c'est un vrai plaisir de venir ici!"

Une fois ma réponse rédigée, je me suis dis que je pourrais la poster ici. Peut être que ça peut être utile à quelqu'un, peut être que vous pourrez compléter ma réponse (ou me corriger si j'ai écris des boulettes) Je sais que certaines vont m'en vouloir d'avoir abondamment cité la lll suite à de mauvaises rencontres (Hein madame labeille ? ;)) mais il faut bien avouer que leur site et une mine d'or en ce qui concerne la documentation sur l'allaitement.

"Bonjour,

Tu as bien fais de me laisser un petit message. C'est un plaisir si je peux aider un peu.
Alors... Euh... comment dire... j'ai beaucoup lu à propos de l'allaitement, beaucoup discuté avec des professionnels, avec des mères... et ta sage-femme, malheureusement, je ne suis pas sûre qu'elle soit super bien informée.

Le lait maternel qui ne nourrit pas assez ou qui n'est pas assez bon, c'est une légende, une croyance d'un autre temps. Des études ont été faites. Même dans les pays du tiers monde où les mères sont particulièrement dénutries et en carence, le lait maternel reste bon pour l'enfant. Notre corps est bien fait, il donne la priorité à l'enfant, si quelqu'un doit être en carence, ce sera toi, jamais ton bébé. Notre corps fait en sorte que le lait soit assez riche, avec assez de nutriments etc même s'il faut puiser dans les réserves (quand c'est de la graisse ça arrange bien la maman :)) ou créer une carence chez la mère.

Par contre aux alentours de 3 semaines/1 mois, en général les bébés allaités font ce qu'on appelle un "pic de croissance", j'en avais parlé là à l'époque où j'allaitais Charlie. En résumé : ton bébé a besoin de plus de lait parce qu'il grandit, c'est normal. Du coup il envoie des signaux à ton corps pour que la production de lait s'adapte. Ça a l'air d'être exactement ce qui t'arrive en ce moment. Seule chose à faire : mettre bébé au sein le plus souvent possible : plus il tète plus ton corps produit de lait. Normalement tout devrait rentrer dans l'ordre en quelques jours. C'est pas drôle à passer comme période mais c'est tout à fait normal. Pour aider un peu, il y a des aliments "galactogènes" c'est à dire qui favorisent la production de lait par exemple le malt (dans la bière sans alcool ou dans l'Ovomaltine) ou certaines plantes à boire en tisanes (Fenugrec, Anis, fenouil, basilic... on les trouve en général dans les mélanges de tisanes d'allaitement ou pour bien digérer )

Pour plus d'infos, tu peux aller voir le site de la lll, notamment ces articles :

Manque de lait : mythe ou réalité ?

Comment augmenter votre lactation

Du côté de ton alimentation, à mon avis, il n'y a rien de fondamental à changer. Pas besoin de manger plus riche... bien sûr l'idéal est de manger varié et équilibré mais à mon avis ton problème ne vient pas de là, pas du tout. Si tu veux quand même plus d'infos sur l'alimentation pendant l'allaitement, tu peux lire cet article :

Se nourrir quand on allaite

Enfin, côté livres, ma bible, qu'il fait toujours bon avoir près de soi quand on allaite, pour résoudre les petits soucis et calmer les inquiétudes :

517A4W3BagLL'art de l'allaitement maternel (J'en avais déjà parlé ici)


Et plus particulièrement à propos de l'alimentation de la femme qui allaite mais aussi de la femme enceinte ou du bébé :

51RHKVYQNVLMon bébé bio : l'alimentation naturelle de la maman et du bébé

Et puis pour les pleurs liés au coliques, tu as essayé l'écharpe de portage ? (Là encore concernant les coliques, on trouve de nombreux documents sur le site de la lll)

Pour conclure, il y a parfois au cours d'un allaitement des périodes difficiles, vraiment difficiles. Des fois, effectivement, ça devient intenable et le passage au biberon est salvateur. (Quoi que le biberon a aussi son lot de merdouilles en tous genres : doutes sur les quantités à donner, la fréquence, lait qui rend bébé malade...) Mais un allaitement c'est précieux. Dans les moments de doute et de découragement, ça peut aider de se le répéter. Un allaitement c'est précieux. Précieux et fragile. Alors si on peut le protéger le plus longtemps possible, ça vaut le coup... vraiment. Je t'envoie un camion rempli de courage suivi d'une remorque de bonheur."

Related Posts Plugin for WordPress, Blogger...