Oui, la question est récurrente. Comment faire manger des légumes aux enfants ? Parce qu'on est des parents responsables et soucieux du bien-être de nos enfants, qu'on nous dit qu'il faut "manger-5-fruits-et-légumes-frais-par-jour" et que notre p'tit pote lui, il ne veut pas manger ses 5 citrouilles aujourd'hui.

Pour Charlie, le chemin vers le monde des légumes s'est fait en trois étapes :

- Etape 1 : J'ai 6 mois, je découvre le monde merveilleux de la nourriture, on ne me propose que des fruits et des légumes donc j'adore. J'aime et je mange de tout (et beaucoup) : carottes, courgettes, fenouil, endives, panais, potimarron, rutabaga et compagnie.

- Etape 2 : J'ai 2 ans, je découvre le monde merveilleux de la bouffe maudite qui fait devenir obèse (pâtes, frites, friandises et compagnie) C'est nouveau et j'adore ça. Les légumes, basta, j'en veux plus.

- Etape 3 : J'ai 2 ans 1/2, je découvre qu'un juste milieu est envisageable, que les légumes pour finir, je les aimais bien et je me mets à manger de tout, vraiment de tout (Y compris tête de veau, huitres, tripes, escargots et compagnie) et avec plaisir. Youpi !

L'étape 2 a été bien difficile. On s'est souvent demandés s'il fallait le forcer à manger ses légumes ou lui foutre la paix. On a continué à faire des légumes à tous les repas, à lui demander de "au moins gouter" à chaque fois. On a essayé de faire en sorte que les repas restent un moment agréable et pas une lutte acharnée pour le légume à tout prix... et puis, j'avoue, on a usé de différentes stratégies :

- "Le légume caché" : dans les tartes, les quiches, les soupes (à boire à la paille, avec des trucs à tremper dedans : croutons, dés de fromage, graines de courge, gressins...), les purées, les gratins, les jus de fruits/légumes faits à la centrifugeuse, les sauces pour les pâtes... Un p'tit truc qui marche bien aussi mais plutôt pour les fruits : Les bidules pour faire des bâtonnets glacés. Dedans on peut mettre juste des fruits mixés avec éventuellement un peu de sucre ou de crème ou de crème anglaise (maison ou du commerce) voire de lait de maman pour les bébés allaités. Succès assuré. (Et puis le froid ça fait du bien aux p'tites dents qui poussent)

- "Le légume ludique" : à tremper dans une sauce ou en sauce à tremper (guacamole), déguisé (forme sympa ou bonhomme fait en légumes), préparé soit même (couper les avocats ou tout autre truc pas trop dur avec un vrai couteau c'est très fun), dans une assiette sympa : l'assiette à compartiments marche du tonnerre avec Charlie qui déteste que ses aliments soient mélangés et qui adore choisir dans quelle case on va poser tel truc.  Et puis ça fait un petit compartiment pour poser une p'tite sauce. L'assiette à l'effigie d'un personnage adoré marche bien aussi (Mimi chez nous).

(Oui, les trois liens ci-dessus vont vers Baby Walz parce que c'est un site où j'ai l'habitude de commander et qui est très bien, que j'ai la flemme de chercher des liens ailleurs, qu'ils ne sont pas chers et que les frais de port sont plus que raisonnables : 2€ et des bananes pour une commande de moins de 20€ et gratuits au dessus)

DSC_7483luck

Bien sûr, dur dur de ne pas abuser de ces stratégies et d'éviter de tomber dans la manipulation et le grotesque.

Forcement, un jour, on s'est retrouvé à faire l'avion avec un bout de courgette découpé en forme de Mickey et consciencieusement nappé de sauce tomate pour masquer la couleur verte tout en chantant Pirouette cacahuète. (J'exagère à peine) C'est là qu'on se dit qu'il est important d'essayer de revenir à l'essentiel : se faire plaisir en mangeant de bonnes choses. Mais parfois, quelques p'tites astuces permettent de passer des périodes difficiles sans trop de heurts.

Et chez vous, les légumes (et les fruits), ça se passe comment ?