Mon tout p'tit pote en ce moment est fan de tout ce qui colle : les doigts pleins de confitures, le rabat des enveloppes et tout le reste. Alors la colle, je vous raconte même pas.

C'est décidé, aujourd'hui, on fait du collage. Avec des papiers de toutes les couleurs, un catalogue de fleurs (on peut en demander par internet si on n'en a pas, j'utilise beaucoup les catalogues de fleurs, graines, arbres fruitiers et cie pour ma classe), pas de ciseaux (déchirer c'est bien plus rigolo et au moins, le tout p'tit pote peut le faire lui-même), et bien sûr de la colle.

collage1_vert

Oui, sauf qu'un tout petit pote de 22 mois ça peut mettre ses doigts dans la colle puis dans les cheveux, dans la bouche, dans les oreilles... ça peut aussi barbouiller de la colle bien au-delà de ce qu'on avait pu imaginer. Bref, il nous fallait de la colle inoffensive en tous points.

C'est à ce moment là que la maman du tout petit pote à repensé à ce que le papy du tout petit pote raconte toujours : quand il était petit c'était sa grand mère qui lui fabriquait sa colle pour aller à l'école, avec de la farine.

Recherche sur internet (car l'arrière-arrière-grand-mère du tout petit pote n'est plus de ce monde). On a testé deux manières de faire :

- La recette fastoche des flemmards :  (Utilisée pour la première œuvre) On mélange farine et eau froide (on rajoute de l'eau froide jusqu'à obtenir la consistance souhaitée)
- La recette traditionnelle : (Utilisée pour la deuxième œuvre) Dans une casserole on mélange 3 cuillères à soupe de farine avec un tout petit peu d'eau froide pour faire un genre de pâte puis on verse petit à petit 25cl l'eau bouillante dessus, tout en faisant chauffer et en touillant bien pour faire épaissir... un peu comme une béchamel quoi. Si c'est trop épais, on rajoute un peu d'eau.

Résultat des tests : Les deux collent super bien. Par contre la recette traditionnelle donne une colle plus proche de la colle qu'on a l'habitude d'utiliser : elle est plus gluante donc glisse mieux et est plus facile à utiliser. Et surtout elle n'a pas un aspect granuleux (pas très esthétique) comme la recette des flemmards :-) Bref, je dirais que pour un tout petit pote il vaut mieux préparer la colle traditionnelle (et surtout s'y prendre à l'avance pour qu'elle aie le temps de refroidir sinon aïe ! ouïe ! les tout p'tits doigts !) mais pour des plus grands potes qui savent coller sans en mettre partout à côté, la recette des flemmards est bien suffisante.

L'erreur à ne pas faire (ou pas...) : J'avais lu quelque part que la farine de seigle était plus efficace que la farine de blé. Pas de soucis, j'en avais dans mes placards. Oui mais voilà, ma farine de seigle c'était de la farine complète. Grave erreur : Ça fait des petits points marrons dans la colle alors pour un tout petit pote qui déborde allègrement dans tous les sens, ce n'est pas ce qu'il y a des plus esthétique... mais bon, dans notre cas, avec les photos de fleurs, ça faisait penser à la terre c'était pas plus mal !

Et pour ceux qui ont des p'tits potes un peu moins p'tits, une super livre plein de supers idées :

collage_livre

L'atelier collage, Christine Hof

Et chez vous, ils occupent leurs p'tites mains comment les p'tits potes ?