Tu es tombée (aïe !) enceinte alors que tu allaitais toujours Charlie ?

Oui oui. Retour de couche quand Charlie a eu environ 15 ou 16 mois. Quel bonheur de ne pas avoir ses règles pendant 2 ans ! Mais surtout, ce serait bon pour la santé : "Le risque de cancer de l'ovaire serait en relation directe avec le nombre d'ovulations ou de cycles menstruels dans la vie d'une femme. Et tout ce qui réduit ce nombre (c'est-à-dire essentiellement les grossesses et les allaitements) réduirait le risque." Il en va de même pour le cancer de l'utérus. Pour retrouver les références des études, les chiffres exacts etc. c'est dans un petit livre très bien fait et pas cher du tout :

allaiter_bon_sante
Allaiter c'est bon pour la santé, Claude-Suzanne Didierjean-Jouveau

(Clic ! Sur l'image pour l'acheter dans la boutique-bibliothèque de la crevette comme ça on gagne des bons d'achat pour de nouveaux livres à vous faire découvrir... ça marche aussi pour tous vos achats Amazon, pensez à passer chez nous avant)

Le cors humain est bien fait, en général le retour de couche a lieu quand le bébé commence à moins téter et à supprimer les tétées de nuit, signe que tout le monde est prêt à faire une nouvelle petite place dans la famille. Ça a été notre cas.

Tu allaites toujours Charlie ?

Non, ça y est, c'est fini... pour l'instant ! :-)

Dès que la crevette bis s'est installée dans mon bidon, Charlie a commencé à moins téter : seulement le matin et le soir, et très vite, plus que le matin. Il demandait quand même de temps en temps en journée, en cas de gros coup de barre, de gros chagrin... mais c'est tout. J'ai vite eu moins de lait, voire plus du tout (encore une ruse de notre corps pour laisser la place au petit à venir)...  Mais le p'tit Charlie lui, ça ne le dérangeait pas plus que ça, il tétait plutôt pour se rassurer, s'endormir, se réveiller, faire un gros câlin... il tétouillait un peu et partait vite vaquer à ses occupations (ou prendre un petit déjeuner plus nourrissant !) Et puis parfois, c'était moi qui écourtait, parce que j'avais mal (sensibilités liées à la grossesse), il le comprenait assez bien. 

Il ne m'a jamais fait remarqué qu'il n'y avait plus grand chose à boire, et moi, je ne l'avais pas particulièrement souligné non plus. Les choses se sont faites petit à petit, au quotidien, sans qu'on aie trop à y réfléchir. Et puis un jour Charlie est venu me voir à demander à téter. Je l'ai pris sur mes genoux, il a tétouillé 2 ou 3 coups puis c'est arrêté et m'a regardé avec un regard un peu interrogateur. Je lui ai dis qu'il "Bah oui, il n'y a plus de lait. Il y en aura de nouveau pour le bébé, quand il sortira de mon ventre. Tu pourras en avoir aussi si tu veux" Charlie a été très attentif puis m'a répondu en haussant les épaules "Y'a plus !" Il est descendu de mes genoux et n'a plus jamais demandé à téter. Une fin heureuse je trouve.

Et le co-allaitement, tu y penses ?

Non, pas vraiment puisque Charlie ne tète plus du tout maintenant. Mais on se dit qu'il redemandera peut être en voyant sa petite sœur (Scoop ?) téter. Dans ce cas là, il sera le bienvenu, bien sûr. Mais saura-t-il encore téter ? Tel est la question ! A suivre donc...