On ne se pose jamais la question mais... vous imaginez, vous, une maman mettre des Pampers à son bébé en plein milieu de la jungle, du désert ou de la banquise ? Heu… Oui ? Non ? Pourquoi pas ? J’ai des doutes… Vous allez me dire : "Plutôt des langes lavables peut être…" hum… sans machine à laver, sans lessive… parfois même sans eau ? J’ai des doutes… "Ou bien alors de la mousse... des feuilles d’arbre ?" là oui, c’est vrai, parfois c’est ce qui est utilisé. Mais pas très fiable quand même ce système… alors rapidement les mamans (et parfois les papas j’espère) apprennent à détecter quand leur bébé a envie de faire pipi ou caca (grâce aux attitudes du bébé : cris, grimaces, postures… ou bien grâce à l’intuition, le timing : après la tétée, au réveil etc.). Une fois le moment propice détecté elles (ils ?) proposent à leur enfant de faire au pied d’un arbre, dans un caniveau ou autre.

547606072_c5a9bf4ca4
Photo : Eric Lafforgue

Tout ça est très bien expliqué dans ce magnifique livre que j’aime et que j’adore :

51Z7QHARVKL

Bébés du monde de Béatrice Fontanel.

Bref, cette manière de vivre a inspiré des parents occidentaux et « l’Hygiène Naturelle Infantile » (HNI) a vu le jour. Une expression bien compliquée pour un principe assez simple en fin de compte : mon bébé veut faire pipi, il le signale, je l’aide à satisfaire son besoin (comme manger ou dormir) et tout le monde est content (et mon bébé n’est pas obligé de se faire dessus, ce qui n’est pas très réjouissant, il faut bien se l’avouer). Oui mais moi, à l’arrivée de la crevette parmi nous, ça me paraissait quand même bien compliqué de décrypter les signaux d’un si petit bébé. Et puis j’avais pas envie d’être tout le temps a l’affût d’un éventuel signe. Et puis aussi j’avais peur des « ratés » qui mouillent le pantalon (pas très grave mais pénible si trop fréquent), le siège auto (plus pénible) ou le canapé de la voisine (vraiment gênant) Alors je me disais « Oui pourquoi pas… un jour peut-être… plus tard… prenons déjà nos marques avec ce tout petit bébé » Sauf que le tout petit bébé en a décidé autrement…

Suite au prochain numéro !